Neptune Environnement à Bormes-les-Mimosas

L'IMPACT DU MOUILLAGE RÉPÉTITIF DES NAVIRES

L'action de mouillage isolé et occasionnel, bien menée par un équipage responsable, n'a q'un impact faible et très localisé au regard de l'ensemble du biotope environnant.

C'est la concentration, la répétition et la fréquence des opérations de mouillage qui vont avoir un impact négatif grave, voire irréversible sur l'ensemble de l'écosystème de la zone concernée.

C'est le phénomène bien connu des dégradations provoquées par une activité humaine importante concentrée sur un espace naturel restreint.

A chaque manœuvre de mouillage, l'ancre dérape, puis « croche ». La chaîne, sous l'effet de la houle et du vent, « rague » et balaye le fond sur tout le secteur d'évitage du bateau. Lors de l'appareillage du navire, l'ancre laboure à nouveau le fond.

Les ravages causés sur toute forme de vie benthique, sont importants et particulièrement dramatiques sur l'herbier de posidonie. (CF : Arrêté de protection de la posidonie, JO du 09/08/88.) (Impact des mouillages forains sur l'herbier à Posidonia Océanica dans le Parc National de Port-Cros, GIS POSIDONIE Marseille novembre 1997.)

D'autre part, la probabilité d'apparition d'espèces invasives par colportage accidentel est directement liée au nombre et à la fréquence des opérations de mouillage.

 

Il faut apporter une nouvelle solution technique permettant de concilier: développement des activités nautiques et protection du milieu

Capture.PNG

Capture.PNG

Capture.PNG